• Tina Rainoldi

Cinéma à la carte n°6

Les salles de cinéma nous manquent terriblement : s’asseoir dans l’obscurité et être focalisé par une seule chose, le grand écran. Véritable parenthèse dans notre quotidien, nous ressortons toujours de là avec des émotions différentes et l’envie, ou pas, de partager nos ressentis sur ce que l’on vient de vivre. Aller au cinéma est une expérience singulière, seul.e ou accompagné.e, nous trouvons toujours du temps à lui accorder.


Alors dans l’attente de pouvoir retrouver ce plaisir, profitons-en pour (re)découvrir des films qui, selon notre humeur, nous ont fait du bien !


Mood film à l’ambiance Cluedo : 8 femmes (Ozon, 2002 ,France)

Huis clos musical au casting de huit actrices incroyables et aux allures de pièce de théâtre, 8 femmes nous plongent dans les années 50, le jour de Noël où un événement soudain va remettre en question le lien qui unie ces femmes, leurs rivalités mais aussi leurs émotions profondes. Mélancolique, intimiste et drôle, ce film est un bijou.


Mood voyager en France au travers de ses habitants : Les habitants (Depardon, 2016, France)

Célèbre photographe et réalisateur, Raymond Depardon nous emmène à la rencontre des français. En voyageant dans tout le pays, du nord au sud, des personnes rencontrées par hasard dans la rue se retrouvent à l’intérieur d'une petite caravane où ils poursuivent leur discussion. Des conversations libres, engagées, anodines… Les habitants est un moment de vie capté et partagé avec nous, spectateurs.


Mood film renversant de sens et de beauté : Mademoiselle (Chan-Wook, 2016, Corée du Sud)

Chef d'œuvre du maître coréen Park Chan Wook, ce film est d’une beauté incontestable : du scénario au montage, à la composition des plans en passant par les décors baroques… Là où les désirs masculins enferment la condition féminine, les femmes répondent par leur fantasmes les plus érotiques et interdits. Difficile d’en dévoiler davantage, ce sublime triptyque est à ne manquer sous aucun prétexte.


Mood film au rire sanglant : The Voices (Satrapi, 2015, Allemagne & USA)

Comédie horrifique menée par un Ryan Reynolds au profil psychologique « dexter-ien », Marjane Satrapi met en lumière un personnage bipolaire frôlant la sympathie. Digne d’un cauchemar terriblement fantastique, ce long métrage saura vous angoisser tout en gardant le sourire. Une signature cinématographique bien ancrée et déjantée.



Mood film dominé/dominant : Dogman (Garrone, 2018, Italie & France)

Au coeur d’une banlieue d’Italie, populaire et contemporaine, le spectateur suit le quotidien d’un toiletteur pour chien. Dans une atmosphère morose, où la solitude prime, il se retrouve contraint de répondre aux chantages d’un délinquant récidiviste. Totalement sous son emprise et démuni, Marcello Fonte d’une justesse formidable, perd le contrôle et s’enferme dans un cercle vicieux.

Bon visionnage !

Et à bientôt pour de nouveaux Cinémas à la carte !


Tina R.


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout