• Sarah Rousseau

Cinéma à la carte n°5

Bon, le confifi bat son plein et ça devient parfois difficile pour toi de dénicher des pépites cinématographiques qui matchent avec ton mood du moment ? I’m here to help ! Voici un petit article sympa avec quelques films qui peuvent te convenir – Si tu es dans le mood bien évidemment.


Mood dessin animé esthétique : Spider-Man : New Generation (Spider-man: Into the Spider-Verse, Ramsey, Persichetti & Rothman 2018, USA)

© Sony Pictures – Marvel Entertainment

C’est pas forcément un dessin animé pour enfants, ni un film cliché de super-héros. Dans tous les cas c’est un moment très coloré et esthétiquement satisfaisant. Ça part un peu dans le délire psychédélique avec les plans, images, couleurs, … Le résultat est très rafraîchissant, et ça fait du bien de voir autant d’originalité dans un montage. Au-delà de l’aspect esthétique (qui est quand même le gros point fort du film), le scénario est bien mené et le personnage principal est attachant, ce qui n’est pas forcément gagné parce que Spider-Man c’est un peu vu et revu. L’histoire de connexion entre les dimensions marche super bien aussi. Bref, un moment bonne ambi et prenant, même si on n’est pas forcément fan des super-héros.


· Le petit bonus : Les chansons du soundtrack sont presque aussi satisfaisantes que l’esthétique !


Dans le même genre : Azur et Asmar (2006, France), Les Triplettes de Belleville (2003, France), Les Contes de la Nuit (2011, France), Ma vie de courgette (2016, Suisse).

Mood comédie dramatique afro-américaine : Atlanta (Glover, 2016, USA)

© Fx

Atlanta est une pépite ultime. Perso, c’est mon coup de cœur de mes découvertes du dernier blocus. C’est extrêmement drôle et en même temps très intelligent et touchant. C’est une mini-série, avec pour l’instant une vingtaine d’épisodes de 20-25 minutes chacun. La série touche à plusieurs thématiques et met surtout en avant la culture afro-américaine d’aujourd’hui. Donald Glover (aka Childish Gambino) prouve qu’il est à la fois un scénariste et un acteur hors-pair. Atlanta présente un humour piquant et une maîtrise de l’ironie impressionnante. Les acteurs et actrices sont incroyables. Un coup de poing en plus du coup de cœur pour ma part.


· Le petit bonus : La playlist est dingue, tu vas direct l’ajouter sur ton Spotify !


Dans le même genre : BlacKkKlansman (2018, USA), Get Out (2017, USA).

Mood science-fiction mais pas trop : Cloud Atlas (Wachowski & Tykwer, 2012, Allemagne/USA)

© Jay Maidment / Warner Bros

Pour faire bref : Cloud Atlas est un film selon moi très sous-coté. À sa sortie il y a bientôt 10 ans, il a été très critiqué, jugé brouillon et peu abouti. Cloud Atlas faisait un peu l’effet d’un blockbuster raté, avec pourtant plein d’acteurs et d'actrices renommé.e.s. Bon, c’est clairement un film difficile à suivre, avec beaucoup de complexité dans le scénario et dans les personnages. Ça se passe dans plusieurs époques en même temps, et les acteur.trice.s jouent chacun.e plusieurs personnages. En plus il dure trois bonnes heures, ce qui achève rapidement les moins convaincu.e.s. Mais quand on accepte que cette complexité fait partie du charme, le film transporte complètement. Le scénario est original, les personnages efficaces. Il s’apprécie encore plus aux visionnages suivants.


· Le petit bonus : L’esthétique est dingue, les costumes aussi !


Dans le même genre : Premier Contact (Arrival, 2016, USA).

Mood film intense sur des personnes qui se dépassent : Million Dollar Baby (Eastwood, 2004, USA)

© Mars Distribution

Hilary Swank remplit complètement l’écran : elle est exceptionnelle dans son personnage d’héroïne battante et malheureuse à la fois. Million Dollar Baby est un film très intense et prenant : on est directement aspiré.e dans l’histoire, qui semble a priori plutôt banale. C’est un film sur le dépassement de soi, sur la ténacité et sur le milieu du sport de haut niveau, qui n’est tendre pour personne, surtout envers les femmes. Un film critiqué positivement par quasi tout le monde !

Bon visionnage !


Sarah Rousseau,

étudiante en Langues Germaniques et en Sciences Politiques à l’ULB & présidente de l’Association des Cercles Étudiants de l’ULB.


N.B : C'était le dernier Cinéma à la carte de Sarah Rousseau. Mais on garde la rubrique ouverte à toutes celles et ceux qui le souhaitent ! Conseillez-nous des films liés à nos humeurs !

107 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Kinograph
  • Instagram Kinograph